Chirurgien esthétique Lausanne

 La forme des seins après la chirurgie d'augmentation mammaire à Lausanne dépendra en grande partie de l'anatomie naturelle de la patiente.

Certaines femmes ont des aréoles vers l'extérieur et avec beaucoup d'espace entre les seins, dans ces cas il n'est pas toujours conseillé d'utiliser des prothèses trop grandes. D'autres femmes, par contre, ont une construction différente et avec une petite prothèse, les seins restent unis d'une très bonne façon. Cela dépendra de la taille de chaque femme.
Est-il conseillé de placer la prothèse derrière le muscle pectoral ?
Si la patiente dispose d'une glande mammaire capable de générer une couverture totale de la prothèse, celle-ci doit être placée derrière la glande.

Ça dépendra de chaque cas. Si le patient a une glande mammaire qui peut générer une couverture totale de la prothèse, celle-ci doit être placée derrière la glande. Si vous êtes une patiente avec une petite glande mammaire et que vous ne pouvez pas créer une couverture complète de la prothèse, nous recommandons de placer la partie supérieure de la prothèse dans la partie postérieure du muscle pectoral pour obtenir un résultat beaucoup plus naturel.

L'un des moyens de combiner tous les avantages de ce type d'intervention est la voie sous-aponévrotique (appelée double plan), c'est-à-dire sous le fascia musculaire pectoral. Beaucoup de chirurgiens utilisent cette voie, la considérant comme la plus recommandée.
Quelles sont les meilleures prothèses : rondes ou en forme de goutte ?

La forme des seins après la chirurgie d'augmentation mammaire à Rome dépendra largement de l'anatomie naturelle de la patiente. Généralement, les prothèses anatomiques ou en forme de gouttelettes sont utilisées pour les cas de reconstruction mammaire totale, une procédure connue sous le nom de mastectomie post-opératoire. Dans ce cas, l'avis du chirurgien qui réalisera l'intervention est indispensable pour obtenir les meilleurs résultats d'un point de vue esthétique.
Les prothèses ridées sont-elles les meilleures ?
 

Actuellement, les prothèses les plus couramment utilisées sont des prothèses rugueuses, car il a été démontré qu'elles ont moins de chance de produire une contracture capsulaire.

Actuellement, les prothèses les plus couramment utilisées sont des prothèses rugueuses, car il a été démontré qu'elles ont moins de chance de produire une contracture capsulaire. Néanmoins, certains chirurgiens continuent à utiliser des prothèses lisses, surtout lorsqu'elles sont placées derrière le muscle pectoral.
Les prothèses doivent-elles être remplacées à intervalles fixes ou sont-elles définitives ?

Les implants mammaires n'ont pas de date de péremption, même s'ils subissent une usure naturelle avec le temps, tout comme le corps du patient.
Y a-t-il une limite d'âge pour l'utilisation des implants mammaires ?

Il n'y a pas de limite d'âge. Cependant, il n'est pas recommandé d'utiliser des implants mammaires avant que les seins ne soient complètement développés. A titre de référence temporelle, ce processus est généralement considéré comme achevé à partir de l'âge de 17 ans.

Quand la patiente pourra retourner au travail ?

Il n'est pas possible d'établir un terme concret, car il dépendra de la technique utilisée et du processus de guérison du patient. En principe, après la première semaine de chirurgie d'augmentation mammaire à Rome, les patientes sont généralement en mesure de retourner au travail.

Après l'opération, combien de temps faut-il attendre avant d'avoir des rapports sexuels ?

Avant d'avoir des rapports sexuels, il est conseillé d'attendre quelques semaines que la douleur et la sensibilité disparaissent de la zone à opérer.

Quand le patient peut-il reprendre le sport ?
 

Le patient doit éviter pendant les vingt premiers jours tout mouvement qui contracte le muscle pectoral et attendre environ six semaines avant de commencer à pratiquer des activités physiques très intenses.

En général, le patient doit éviter tout mouvement de contraction des muscles pectoraux pendant les vingt premiers jours et attendre environ six semaines avant de commencer à pratiquer des activités physiques très intenses. Dans tous les cas, cela dépendra de chaque cas, et c'est un sujet qui doit être communiqué au chirurgien plasticien, en suivant ses instructions.

Quel sentiment le patient doit-il ressentir immédiatement après l'intervention chirurgicale ?

Dans les premiers jours de l'augmentation mammaire à Lausanne, elle ressentira un inconfort, une sensation de tension dans la zone à opérer, ainsi que des démangeaisons et autres sensations étranges. Cependant, ce n'est pas un post-opératoire douloureux. En fait, le degré de satisfaction des patients opérés est très élevé, non seulement en ce qui concerne les résultats, mais aussi la phase postopératoire.

Le volume du mamelon diminue-t-il après l'opération ?

Le volume des seins choisi par la patiente affectera la taille de l'aréole et du mamelon (il peut rester projeté vers l'extérieur ou l'intérieur).

Est-ce que le sein a tendance à tomber davantage à cause de la prothèse ?

En raison de la douceur de la peau, les seins ont tendance à tomber. Cependant, si les implants mammaires sont sous le muscle, le poids ne retombe pas sur la peau, ce qui aide à réduire le rythme des seins. Ce n'est pas le cas si les prothèses sont placées sous la glande.

 

Le site référencé ici est disponible à cette adresse : https://www.belle-fontaine.ch/fr/