Injection de Botox en Suisse

Traitement par la toxine botulique

La toxine botulique est le médicament le plus utilisé en médecine esthétique ; initialement approuvée à des fins médicales pour le traitement du strabisme, des spasmes musculaires et de l’hyperhidrose (transpiration excessive) des aisselles, des mains et des pieds, elle est autorisée depuis 2002 à des fins esthétiques.

Le médicament exerce son action en réduisant l’activation de la contraction musculaire et, par conséquent, dans le domaine de la médecine esthétique, il est principalement utilisé pour éliminer les rides d’expression sur la partie supérieure du visage, causées par une activité excessive des muscles mimiques.

Ces rides, causées par une contraction musculaire continue (plissement des yeux, froncement ou haussement des sourcils, plissement du nez, etc.), se creusent année après année, formant des sillons, premiers signes visibles du vieillissement cutané. L’injection de Botox entraîne donc une réduction de la motilité des muscles ; il en résulte une diminution de la tension sur la peau et un relâchement considérable des rides d’expression, d’où une apparence plus jeune et plus détendue. L’action du médicament, en plus d’entraîner la réduction des rides d’expression existantes, contribue à prévenir l’apparition de nouvelles rides.

Indications pour l’utilisation du Botox

Les principales indications thérapeutiques du botulisme en médecine esthétique sont les suivantes :

  1. les rides horizontales du front
  2. rides entre les sourcils (sillons glabellaires)
  3. rides autour des yeux ou pattes d’oie
  4. l’hyperhidrose, c’est-à-dire la transpiration excessive des mains, des aisselles et des pieds

Avant le traitement

Le chirurgien, en collaboration avec le patient, vérifie certains points fondamentaux :

    Une enquête anamnestique précise concernant les maladies ou les allergies du patient, afin d’identifier la présence éventuelle de contre-indications au traitement :
    – la grossesse et l’allaitement
    – problèmes neuromusculaires
    – vieillissement avancé des tissus avec une laxité cutanée marquée
    – épisode antérieur de paralysie des muscles faciaux
    – dysfonctionnement de la coagulation sanguine (prise de médicaments anticoagulants)
    Un examen précis de l’imperfection (ride, sillon) pour évaluer s’il y a une indication thérapeutique valable
    Une évaluation minutieuse des besoins et des attentes du patient, tant sur le plan physico-esthétique que psychologique.

Comment le traitement est effectué

Le traitement s’effectue en ambulatoire et consiste en quelques injections rapides de petites quantités de médicament dans les muscles dont on veut réduire la contractilité. Une aiguille très fine est utilisée et chaque séance dure environ 15 à 20 minutes. Une crème anesthésiante est appliquée localement avant la procédure pour rendre les piqûres imperceptibles.
Après le traitement

Immédiatement après l’intervention d’injection de botox, une légère rougeur et une légère brûlure peuvent apparaître dans la zone traitée, qui disparaissent normalement en quelques minutes ; de petites ecchymoses peuvent rarement se former, qui peuvent être résorbées en quelques jours et éventuellement camouflées avec du maquillage.  L’application locale de glace limite son apparition et réduit son étendue.

Après une désinfection complète des zones traitées, des crèmes hydratantes et du maquillage peuvent être appliqués.

Pendant les six heures qui suivent l’intervention, il est recommandé de garder la tête en position verticale, de ne pas fumer, de ne pas consommer d’alcool et de ne pas masser les zones traitées afin de ne pas disperser le médicament injecté.

Il est également conseillé de ne pas exposer les zones traitées au soleil pendant au moins 7 jours après l’intervention, surtout en présence d’ecchymoses.

En dehors de ces précautions, le patient peut immédiatement reprendre toutes ses activités normales.
Risques

Si le traitement est effectué par un chirurgien plasticien expérimenté et qualifié, les complications sont très rares et généralement mineures :

    un gonflement et de légères ecchymoses au point d’injection, qui disparaissent en quelques jours.
    légère douleur localisée au point d’injection et maux de tête dans les jours qui suivent le traitement
    les asymétries dans la position des sourcils qui peuvent être corrigées par une retouche avec le même médicament

Durée des résultats

Les effets du traitement commencent à apparaître 2 à 4 jours après le traitement et le résultat maximal est visible après 15 jours. Cette caractéristique est extrêmement appréciée par la grande majorité des patients car l’amélioration esthétique s’apprécie progressivement, naturellement, sans présenter un changement brutal du jour au lendemain.

La durée de l’effet du médicament est d’environ 4-6 mois et le traitement peut être répété. La répétition du traitement à des intervalles de 4 à 6 mois stabilise la contractilité musculaire réduite, ce qui prolonge l’effet du médicament dans le temps.

Il est recommandé d’espacer les séances d’au moins 3 mois pour éviter le développement d’anticorps, responsables de l’inactivation du médicament.

En savoir plus grâce à cette page très complète et intéressante découverte sur le Web : https://www.aesthetics-ge.ch/fr/traitements/comblement-des-rides/